La CCB, les compétences

Un bref historique…

L’intercommunalité est une histoire ancienne en France, les premiers syndicats intercommunaux à vocation unique (SIVU) datent de 1890.

On compte :

– 2 387 communautés de communes en France (au total 2 599 groupements de communes, avec Communautés urbaine, d’agglomération et de communes)

– 35 041 communes rassemblées dans un EPCI (établissement public de coopération intercommunale) à fiscalité propre.

Avec plus de 56 millions d’habitants et plus de 9 communes sur 10, la couverture intercommunale du territoire français, est aujourd’hui presque achevée.

Sur le Brannais, les élus ont décidé de travailler ensemble pour :

LE DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE, c’est-à-dire :

• La création, la gestion et l’entretien de zones d’activités d’intérêt communautaire. A ce jour, nous travaillons à la création d’une zone d’activité à vocation commerciale, sur le lieu dit Peyrutic. Le dossier de création de la ZAC du parc du Lyssandre a été adopté le 22 décembre 2009. La démarche suit son cours.

• Le soutien à l’économie touristique.

Depuis sa création, la CCB en partenariat avec la CC Entre Deux Mers Ouest a permis de faire revivre à Branne un Syndicat d’Initiative dynamique, de type associatif. Myriam Belliard, son hôtesse d’accueil, multiplie les initiatives pour faire connaître nos communes. (voir rubrique TOURISME).

A l’initiative de la CCB, une aire de services pour les camping-cars est installée sur les berges de la Dordogne à Branne. Des aires de stationnement réparties dans quatre communes complètent ce dispositif. Par ce maillage du territoire, nous mettons tout en œuvre pour accueillir au mieux les touristes de passage !

Un ponton permettant l’accueil des bateaux à passagers ainsi qu’une halte nautique sont opérationnels.

– L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

• Cette compétence est liée au développement économique, et permet notamment à la CCB d’être maître d’ouvrage pour la création de la zone d’activités de Peyrutic.

• Le service de bus permet aux personnes dépendantes de se rendre à Branne le jeudi matin, pour le marché et les autres services de la commune. (voir rubrique VIE LOCALE/ LE MARCHE DE BRANNE).

– LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

• A ce titre, la CCB a adhéré au SEMOCTOM et à l’USTOM en lieu et place des communes, pour assurer le ramassage, l’élimination et la valorisation des déchets ménagers. Elle perçoit donc la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) et la REOMI (pour l’USTOM), qu’elle reverse aux syndicats.

Pour plus d’informations sur ces structures, consultez leur site internet :
– Consulter le site internet du SEMOCTOM
– Consulter le site internet de l’USTOM

– LES SERVICES A LA POPULATION

Des exemples concrets :

• L’enfance et la jeunesse

Un Relai Assistantes Maternelles (voir rubrique ENFANCE, JEUNESSE /RAM), dont le bureau est à Saint Quentin de Baron, pour les enfants gardés par les assistantes maternelles à domicile.

Un centre de loisirs sans hébergement (voir rubrique ENFANCE, JEUNESSE /ALSH), sur 4 sites d’accueil. Il fonctionne les mercredis et durant les vacances scolaires.

• Les personnes âgées
Elle a un service d’aide à domicile (le SAP) (voir rubrique SOLIDARITE / aides ménagères à domicile).
La CCB a créé un service de portage de repas à domicile, qui fonctionne tous les jours de la semaine (voir rubrique SOLIDARITE / portage de repas à domicile).

• L’aménagement numérique du territoire

Cette compétence facultative est perçue comme une nécessité absolue pour nombre d’habitants du brannais, afin que tous aient accès à l’internet, à un débit le plus élevé possible. C’est aussi un enjeu majeur pour l’installation et le maintien d’une activité économique sur nos communes. La CCB a donc transféré cette compétence au syndicat Gironde Numérique (voir rubrique DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE/Haut débit). Grâce à cette démarche tout le brannais bénéficie désormais d’un débit de meilleure qualité.