Zac du parc du Lyssandre

Le projet de ZAC du parc du Lyssandre s’étend sur 15 hectares environ sur les communes de Grézillac, Lugaignac et Branne. Sa situation – le long de la RD 936 et à l’entrée du bourg de Branne, et le long de la RD 122 – est idéale pour une mixité d’usages (commerces, services privés et publics, artisanat).

La procédure retenue : la ZAC

Cette procédure doit permettre à la CCB – directement ou par le biais d’un aménageur – d’acquérir les terrains concernés, de les aménager, de réaliser des équipements, puis de les revendre en incorporant dans le prix de vente le coût des équipements publics.

Les objectifs poursuivis par la Communauté de Communes

Ce projet porté par la CCB s’inscrit dans le cadre de sa compétence obligatoire en matière d’aménagement du territoire. L’objectif est double : conforter le tissu économique existant et accueillir de nouvelles activités.
Concrètement donc, cette ZAC doit permettre une amélioration de l’offre de commerces et de services et donc la création de nouveaux emplois. Les richesses ainsi générées bénéficieront à tout le territoire du Brannais.
Il est impératif d’accompagner le développement démographique de nos communes, avec des services, commerces et équipements publics adaptés. Des espaces seront donc réservés pour des équipements publics. A ce titre, un terrain a été acquis pour la construction de la future caserne de gendarmerie du groupement Branne/ Rauzan.

Des préoccupations écologiques fortes

Dès le démarrage du projet, les élus ont souhaité fixer un fort niveau d’exigence en matière d’intégration paysagère de la zone, des traitements des effluents, une réflexion sur les modes de circulation…
En intégrant la zone humide dite « du parc du Lyssandre », ils imposent aux aménageurs de la traiter avec le plus grand soin.

Déclaration d’Utilité Publique

le Préfet de la Gironde a reconnu par arrêté l’utilité publique du projet d’aménagement du Parc du Lyssandre.